10 clés de votre santé physique (partie 2)

Posted on Categories:Connaissance de soi, vitalité

Continuons ensemble sur la lancé des 10 clés !

Vous n’avez pas lu le précédent article sur les 5 premières ??? Pas de panique, vous pouvez le retrouver ici pour le lire maintenant, ou vous pouvez aussi le lire plus tard…

Le système évoluant en cercle, spirale, il n’y a pas de début ni de fin. Vous pouvez le « commencer » d’où vous voulez. Le principale étant de créer un équilibre et de visualiser que l’on avance en spirale (et non pas en rond), on s’élève 🙂

  • EQUILIBRER
Imaginez une balance à l’ancienne, afin d’être à l’équilibre sur la balance on place des poids en face de l’objet que l’on souhaite peser.
De la même manière, pour accéder à l’équilibre il s’agit de mettre « face à face » deux éléments, qui peuvent sembler contraire. Par exemple, si c’est trop chaud, vous ajoutez du froid. 
D’un point de vue physique, on se concentrera sur l’aspect immobilité / mobilité d’une zone précise, du chaud / froid, du dur / mou etc. 
Je vous invite donc à observer votre journée : comment est réparti votre temps, ou vos qualités de mouvement par rapport à ceux au repos, ou si vous avez froid, comment apporter du chaud (ou l’inverse).
Il s’agit donc de trouver cet équilibre sur une période donnée. Par exemple, faites le point en fin de journée, en fin de semaine, en fin de mois etc.
Vous verrez qu’avec la loi suivante, il n’est pas nécessaire d’être en équilibre permanent, ce qui créerait l’immobilité, mais bien de retrouver un équilibre global. Un peu comme sur un vélo où pour être en équilibre il est nécessaire d’être un mouvement.

  • RENFORCER
Cette loi est connue sous le nom de loi de l’hormèse. Très connue des sportif qui souhaite gagner en masse musculaire, il s’agit de créer un effort bref, intense et isolé pour renforcer ce dit-muscle.
Cette loi est applicable pour tout aspect physique (émotionnel et mental également, nous les aborderons plus tard) : se renforcer au chaud, au froid, à un aliment, à une charge de travail sur un muscle donné ou l’ensemble du corps, sur une articulation etc.
L’idée est de « stresser » sur un court instant la zone, tout en restant vigilant de ne pas dépasser la limite. C’est comme si vous cherchiez à dilater le ballon sans le faire éclater (là c’est la blessure ou la maladie assurée).
Donc renforcer tout en étant progressif est le maître mot de cette phase !

  • PURIFIER
Se purifier c’est éliminer les déchets. Physiquement, trois systèmes sont très adaptés :
La peau, les poumons, le gros intestin et la vessie.
Oups ça fait quatre ! 😉
Et comme par hasard en médecine traditionnelle chinoise (sur laquelle je m’appuie) peau/poumon/gros intestin font partis du même mouvement : le métal qui est lui même associé à la purification ! dingue !

Bref, vous l’aurez compris (ou pas), pour purifier, il s’agit de savoir éliminer ! de l’intérieur du corps vers l’extérieur. Là deux étapes, l’une des cellules vers le systèmes liquidiens (sang veineux, lymphe, liquide céphalo-rachidien), l’autre de ces systèmes vers l’extérieur du corps (transformation et transport du milieu liquide vers les organes excréteurs que sont les poumons via l’air et l’eau que l’on expire, la peau via la transpiration, le gros intestin via les selles, et la vessie via l’urine)

  • SE RESSOURCER
Ah l’étape du ressourcement… pas facile hein ! ce moment où l’on attend le week-end ou les vacances avec impatience pour « enfin » se reposer. Alors oui le repos est nécessaire pour le ressourcement, mais ce n’est pas la seule option. Dormir la nuit, en journée est top. mais parfois insuffisante et certains le savent bien car malgré des nuits longues… ils se sentent toujours fatigué !
Se ressourcer est (presque) un art ! c’est aussi un moment de retour sur soi, un moment où l’on regarde à l’intérieur, au plus profond pour y puiser une nouvelle source d’énergie, de motivation, etc.

Pour se ressourcer, plusieurs options s’offrent à vous : la respiration, la méditation, le sport, le chant, la musique, etc. Encore une fois distinguons bien le ressourcement physique (global ou d’une seule partie du corps) , du ressourcement émotionnel et mental. 

  • S’ADAPTER
Savoir s’adapter est ce que le corps et l’humain font de mieux ! il s’adapte au chaud via la transpiration, au froid via les frissons, à la pollution, aux déchets toxiques etc. c’est à la fois une grande force, car il a su s’adapter aux multiples changements de son habitat, du climat etc. durant son évolution… à condition de savoir écouter ces adaptations et d’en tenir compte dans le temps.

Et c’est parfois perçu comme une faiblesse, surtout dans nos société actuelle, comme si s’adapter était quelque chose de mal : soit par perte de temps, soit par faiblesse. 

Néanmoins, si l’on reste sur le plan physique (sujet de cet article), l’adaptation est le moment où le muscle, l’os, l’articulation ou tout autre organe du corps, se modèle en fonction des contraintes extérieures et intérieures qu’il a subit. Par exemple, le muscle se renforce principalement dans cette phase…après la loi du renforcement. Et oui, c’est surtout quand il « récupère » qu’il se renforce , car il s’adapte aux nouvelles contraintes qu’on lui demande pour ne pas se fatiguer et s’abimer. 


Et voilà ! le tour d’horizon des 10 lois touche à sa fin. 

J’espère que ces deux articles vont ont plus, n’hésitez pas à commenter, m’envoyer vos questions ou suggestions. je serais ravie de vous répondre. 

A très vite. 


Partager l'article :