« Tu as de la chance… »

Posted on Category:Uncategorized

Que sont nos choix ?

Je sors d’une semaine de vacances, avec les enfants, hors vacances scolaires (« oh mon Dieu, quelle mère indigne, elle fait louper l’école à ses enfants ! » ), plusieurs personnes m’ont dit : « tu as de la chance ! »

Entre la montagne et la mer, sur la route j’ai partagé avec David ma gratitude de passer d’un lieu à l’autre, comme cela, sans trop réfléchir…
Cette chance, je me la suis offerte en faisant certains choix il y a quelques années (j’ai choisi de faire de longues études me permettant d’être à mon compte), quelques mois (j’ai choisi de travailler trois grosses journées par semaine pour être dispo les week-end et le mercredi) et encore quelques jours (j’ai choisi de changer de semaine de vacances pour travailler les jours où ma collègue était elle-même en vacances, et ainsi moins culpabiliser de mon absence).
À chaque instant nous sommes la somme de nos choix 😍.
Je ne dis pas qu’ils sont faciles, que c’est évident ou que parfois il n’y a pas comme un sentiment de regret (ça on y reviendra plus tard en parlant de gratitude).

Ça, c’est ma vie me direz vous. Oui c’est vrai, et néanmoins nous fonctionnons tous pareil. Ouf !!

Quel a été votre dernier « gros » choix. Une de vos décisions qui a changé votre vie ? Celles-ci généralement on s’en souvient car elle marque un gros changement, c’est du visible. Comme un déménagement, un changement de boulot, une séparation, un mariage, accueillir un enfant…
Mais observer aussi les petits choix… Ceux qui vous sont plus insidieux, les habitudes ou les routines comme l’heure de votre réveil, ce que vous mettez dans votre assiette, la manière dont vous vous tenez, les pensées qui traversent votre esprit…)

Rappelez-vous ce qui fait que vous avez pris ou perdu 1, 5 ou 10 kg depuis 10 ans, ce qui fait que vous êtes malade régulièrement ou au contraire que vous êtes un résistant aux maladies… Ce qui fait que vous entretenez ou non votre relation amoureuse, une relation familiale ou amicale. A chaque instant ce sont de petits choix, de petites décisions.

Prendre conscience de ces choix, de ses propres actions finalement, c’est reprendre le pouvoir sur soi, sur sa vie. Cela s’apprend.
Vous pouvez le faire seul, ou accompagné. Moi j’ai fait les deux. Et je peux vous dire qu’accompagné on va beaucoup plus vite, et plus en profondeur. Seule, j’ai touché à des éléments, et puis j’ai détourné le regard.
C’est tellement plus facile de continuer en faisant semblant. En pensant que l’on a compris, que l’on sait… Oui la tête sait, souvent, mais elle ne laisse pas infuser dans le corps, jusqu’à vraiment ressentir les conséquences de nos choix à court, moyen et long terme.

Et je peux vous affirmer aussi que c’est un « travail » du quotidien !
J’entends déjà certaines personnes penser : comment ça ? C’est tout le temps, ben c’est chiant, c’est trop dur, moi j’y arrive pas, etc.

Exactement comme prendre sa douche, se laver les dents, dire bonjour, manger… Ça vous paraît chiant, trop dur, vous n’y arrivez pas ?

C’est une question d’habitudes, de routines. Et je vous rassure cela s’apprend.
Quelque soit votre âge, votre situation actuelle, votre cerveau à la capacité de créer de nouveaux circuits neuronaux !

C’est une sacré bonne nouvelle 😍

Alors n’hésitez plus, observer vos habitudes et demandez vous lesquelles sont utiles au quotidien et à long terme, lesquelles ne le sont plus.

Car soyons aussi honnête, si une habitude à été prise c’est que 1ere vue elle a été très utile à un moment donné pour votre personnage, de manière consciente ou non.

À ce propos, et pour commencer à vous entraîner, je vous challenge sur la respiration. Un petit exercice tout simple :
Observer si vous avez l’habitude de respirer par le nez ou la bouche, le haut ou le bas du tronc, et prenez la décision de respirer autrement. Et juste observer si cela vous paraît bon ou pas 😉

Je veux bien vos commentaires 😜

Sophie

Partager l'article :
Write a Reply or Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.