Il fallait bien se lancer…

Posted on Category:Connaissance de soi
sophie maingre conseil

Mon premier article !!! (il date du 16 novembre 2021… je n’avais pas encore osé le publier.)

 

J’ai longtemps tourné en rond avant de savoir par où
commencer. Il faut bien un début et je m’aperçois que c’est pour moi souvent
difficile ce premier pas… puis le reste vient, naturellement. Laissant les
doigts parcourir le clavier. Alors voilà, je m’y mets et je me permets
dorénavant de partager avec vous mes réflexions, mes expériences, sur la santé,
le vivant. Que cela puisse vous aider et vous accompagner vers votre propre
santé, créer de nouvelles expériences et de nouvelles réflexions.

 

J’ai découvert le développement personnel sans le savoir
vers l’âge de 20 ans…

Cela a fait son chemin, puis je m’y suis plongée de manière très
yang, à l’américaine avec de grandes figures comme Jim Rohn, Anthony Robbins ou
Franck Nicolas.

 

Cela m’a permis de comprendre beaucoup de choses sur moi, d’enclencher
des changements de pensées, de paradigmes. Néanmoins, j’ai ressenti aussi
beaucoup de vide autour de cela, comme ci à chaque nouvel apprentissage ce vide
s’accentuait et m’éloignait de moi.

 

C’est alors que j’ai découvert le dépouillement personnel,
plus yin, qui m’a permis de voir à l’intérieur de moi et d’opérer les
changements, par petites touches.

Maintenant, j’ai appris que chaque chose qui nous arrive est
dans le bon timing pour nous.

Il y a des moments de doutes, des épreuves qui font
progresser petit à petit.

J’ai ainsi rééquilibré en moi ce yin et yang.

 

Ce qui m’a amené à tout cela initialement était je pense un
manque flagrant de confiance en moi, et d’estime de moi. Et toute cette première
partie de développement personnelle n’a fait qu’aggraver le phénomène. Car en
fait je n’avais pas fait les ponts, les liens entre chaque élément qui me
permettaient d’être qui je suis.

Je suis arrivée à un point où je me connaissais très bien
sur mes pensées, mes capacités corporelles mais où je ne connaissais même plus
mes ressources. Je m’étais coupée de l’Information initiale, dont les capteurs
sont les émotions.

 J’avais pourtant fait
des listes de forces, de valeurs etc. Sans y mettre de lien…

 

Je fais le parallèle avec mes choix professionnels.
Clairement axé sur la santé et le bien-être, entre ostéopathie, massage,
shiatsu, biorésonance. Tout concorde pour aider et accompagner les personnes à
être mieux dans leur corps et dans leur tête. La coaching m’a ensuite permis de
comprendre également les  techniques pour
amener les personnes à reprendre les rennes de leur vie. A ne plus subir et se
positionner en victime des événements. Et tout cela, je n’y mettais que peu de
lien…

 

Jusqu’à aujourd’hui où toutes les pièces de mon puzzle se
mettent en place petit à petit.

Grâce à ma persévérance dans ce domaine, où j’ai compris
qu’il s’agissait de mon mandat et que donc tout mon être se débrouillait pour
arriver à ses fins, j’arrive à créer du lien.

 

Et c’est aussi grâce à vous que je vais pouvoir continuer de
renforcer ce lien, apporter le sens dans tout ce que j’ai mis en place jusqu’à
présent. Un accompagnement spécifique pour accompagner au mieux les personnes à
se trouver, s’épanouir et s’honorer, grâce à mes ressources pour mettre en
lumières leurs ressources !

 

Il est temps pour moi de me jeter à l’eau, de proposer ce
pourquoi je suis faite. Je suis un guide sur les sentiers, en montagne, par
tous les temps. Là pour voir le beau, les dangers, les surprises. Et c’est vous
qui marchez sur ces pierres, c’est vous qui avez choisi la destination et
l’itinéraire principal.

 

Alors petit à petit, au travers mes articles je vais tâcher
de vous partager mes compréhensions du vivants, de vous apporter une manière de
voir la vie plus légère et respectueuse de vous, de votre environnement, du
vivant en général.

 

Car j’ai compris aussi récemment que l’une des pièces
manquantes était ce lien au vivant. Si sacré, que nous avons perdu dans notre
société, à notre époque. Et c’est ainsi, j’ai choisi, nous avons choisi de nous
incarner dans ces corps à cette époque dans cette région du monde pour une
bonne raison. Nous devons vivre ce que nous vivons et nous devons aussi choisir
la vie et le monde que nous souhaitons. Nous ne sommes pas là pour subir et
attendre que cela se passe, mais bien pour contribuer au monde de demain.  Chacun à notre manière. Et ma part à moi est
de vous accompagner à vous retrouver vous, puis de trouver votre contribution
au monde. Car c’est ainsi que vous retrouverez la santé, la vitalité et la
joie.

 

Sophie

Partager l'article :